CARNET D'ADRESSES

Tu l'as, tu as le pouvoir

Les 3+1 paradigmes de l’intelligence économique

3+1 paradigmes IE

Franck Bulinge, Nicolas Moinet, D’un paradigme à l’autre: l’intelligence économique et le partage des valeurs publiques, colloque Airmap, Paris, 5-6 décembre 2012.

Dans un article co-écrit avec Nicolas Moinet, Franck Bulinge a présenté l’idée des 3+1 paradigmes de l’intelligence économique, résumés dans le tableau ci-contre.

Ils ont notamment montré que si la guerre économique a dominé le champ médiatique dans les années 1990, et bien que dominant encore le champ éditorial, elle a progressivement laissé la place à celui de la compétition économique que préside le courant néolibéral.

Entre les deux, la sécurité économique apparaît comme un paradigme de consensus adopté par le pouvoir politique et incarné par le ministère de l’intérieur pour répondre à la menace qui pèse sur les intérêts économiques nationaux.

La diplomatie économique n’est encore qu’une émergence qui, « bien que non stabilisé, semble reposer essentiellement sur des valeurs de développement durable, d’éthique et d’harmonie dans le cadre multilatéral de relations internationales (…)

Cette vision utopique rejoint le concept de métamorphose d’Edgar Morin et propose une grille de lecture systémique radicalement différente des précédentes, fondée sur le respect de la biodiversité et le développement humain dans une vision humaniste mondiale où l’économie est vue sous l’angle de l’intelligence collective. »

C’est dans ce courant que s’inscrit naturellement, écologie de l’information oblige, le management stratégique de l’infocom’ défendu dans ce blog. Le terme « diplomatie économique » n’est peut-être pas le plus adapté dans la mesure où il est déjà employé y compris par les tenants de la guerre économique. Peut-être faudrait-il oser plus directement celui de « développement durable »?

L’évolution de ces paradigmes est-elle durable et irréversible ? Rien ne permet de le conclure. Il faut plutôt les considérer comme des «grilles de lectures du moment », l’une dominant les autres en fonction de son poids médiatique et de l’idéologie dominante.

A défaut de réconcilier les acteurs entre eux, ce travail permet de mieux comprendre les différentes approches « militantes» de l’IE à l’origine de la zizanie qui règne dans le village gaulois…

Source : http://cerad.canalblog.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :