CARNET D'ADRESSES

Tu l'as, tu as le pouvoir

Et si Tor débarquait dans Firefox ?

torActuellement, le réseau d’anonymisation Tor compte un peu plus de deux millions d’utilisateurs actifs.

Mais cette base d’utilisateurs pourrait, dans quelque temps, augmenter rapidement à plusieurs centaines de millions d’utilisateurs, si l’on doit croire Andrew Lewmann, le directeur exécutif de l’association Tor Project.

Dans un message publié récemment, il explique avoir eu une discussion avec un éditeur qui cherche à intégrer Tor sous la forme d’un « mode de navigation privé », qui pourrait être activé ou désactivé par un simple bouton.

Andrew Lewmann ne donne pas le nom de cet éditeur, mais souligne que celui-ci détient une part de marché « de 10 à 20 % du marché global » qui compte environ « 2,8 milliards d’utilisateurs Internet dans le monde ».

On arrive donc à une base de 280 à 560 millions d’utilisateurs. Or, si l’on regarde le marché des navigateurs internet, ces chiffres correspondent bien à Mozilla Firefox. Ce dernier oscille entre 15 et 19 % de part de marché en juin, en fonction de la source statistique, alors qu’Internet Explorer varie entre 11 et 58 % et Chrome entre 19 et 48 %. Par ailleurs, l’intégration d’un bouton Tor cadrerait bien avec les valeurs de la fondation Mozilla qui, comme le projet Tor, promeut l’open source et la protection des données personnelles.

Quand ce bouton pourrait-il arriver ? Aucune date n’est avancée, mais l’intérêt de cet éditeur inconnu (mais qui est probablement Firefox) semble réel. Ses développeurs travaillent déjà sur l’intégration technique. Le problème qu’ils rencontrent – et c’est pourquoi ils ont contacté Andrew Lewmann – c’est qu’ils ne savent pas si Tor sera réellement opérationnel pour plusieurs dizaines voire centaines de millions d’utilisateurs. Ce n’est pas une mince affaire, compte tenu de l’architecture complexe et imbriquée de Tor.
Au regard de ce changement d’échelle, une intense discussion technique a depuis démarré au sein des contributeurs du projet. Certains estiment qu’il n’est pas possible, dans l’état actuel des choses, de proposer ce service à autant d’utilisateurs sans aucune contrepartie. Il faudra trouver un moyen pour absorber la surcharge de trafic. Cela pourrait se faire de manière communautaire (chaque nouvel utilisateur s’engage à être également un relais Tor) ou simplement technique (renforcer les gros relais).
Source: 01net.com
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :